Le département d?Etat américain rassurant sur Keystone

le
0

Commodesk - La publication le 1er mars, par le département d'Etat américain (DOS), de l'étude d'impact environnemental concernant l'oléoduc Keystone, a rassuré son promoteur TransCanada. Les autorités américaines estiment en effet que le gazoduc prévu par le nouveau tracé n'aura pas d'impact significatif sur les ressources naturelles.

Le premier tracé proposé par TransCanada avait été refusé par le président américain Barack Obama, du fait notamment de la menace qu'il constituait pour la réserve naturelle de Sand Hill, dans le Nebraska. Mais le second projet, présenté en mai 2012, évite soigneusement la zone protégée.

Si le projet Keystone, qui doit acheminer du pétrole du Canada au Texas, a franchi une étape importante, son approbation définitive n'est pas encore certaine. Le DOS s'apprête maintenant à le présenter à plusieurs agences fédérales et à évaluer ce qu'il apportera au pays. Ensuite seulement viendra la décision du président américain.

La contestation contre Keystone grandit aux Etats-Unis. En février, une manifestation a réuni environ 30.000 personnes devant la Maison Blanche. Les opposants, qui demandent à Barack Obama de prendre des mesures concrètes contre le réchauffement climatique, reprochent à Keystone de transporter du « pétrole sale », car issu des sables bitumineux de l'Alberta, au Canada.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant