Le demi-frère du président afghan assassiné à Kandahar

le
0
Homme fort du sud du pays et soutien de son frère Hamid, Ahmad Wali Karzaï était aussi très régulièrement accusé d'être mêlé au trafic de drogue.

Ahmad Wali Karzaï, demi-frère du président afghan,a été tué mardi dans sa maison, située dans le centre de la ville de Kandahar. L'attentat a été revendiqué par les talibans, pour qui cet assassinat est «un des plus grands succès» des rebelles depuis la reprise de leur offensive au printemps. L'assassin de Ahmad Wali s'appellait Sardar Mohammad. Selon un membre de l'agence afghane de renseignement, il était un vieil ami de Karzaï auquel il rendait visite. Pour d'autres sources, il était un des gardes du corps d'Ahmad Wali. Ce qui sûr, c'est qu'il a sorti son arme et a tiré sur le demi-frère du président, avant d'être lui-même abattu par un garde du corps.

«Mon jeune frère est mort en martyr chez lui aujourd'hui. C'est la vie de tous les Afghans, j'espère que ces malheurs que traverse chaque famille afghane cesseront un jour», a déclaré le président Hamid Karzaï en ouverture d'une conférence de presse qu'il a tenu avec le président Sarkozy, en visite mar

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant