Le démarrage des iPhone pose question

le
0
Sur les 9 millions vendus au cours du premier week-end, combien ont réellement abouti entre les mains des consommateurs ? Plusieurs spécialistes pensent qu'une part de ces appareils est encore stockée.

En annonçant avoir vendu quelque 9 millions d'iPhone 5s et 5c dans le monde lors des trois premiers jours de commercialisation, contre 5 millions d'iPhone 5 lors du lancement en septembre 2012, Apple a largement dépassé les pronostics.

Comme à chacune des annonces précédentes, le groupe californien n'a donné qu'un chiffre global sans préciser la répartition des ventes ni par appareil, ni par réseau de distribution (boutiques Apple, internet, opérateurs et revendeurs agréés). Du coup, plusieurs analystes jugent possible qu'une bonne partie de la surprise sur le niveau de ventes s'explique par les livraisons aux détaillants, qui incluent aussi aux États-Unis les magasins Best Buy, Target ou Walmart.

«Nous pensons que le groupe est pratiquement à sto...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant