Le démantèlement du cargo échoué à Anglet durera deux mois

le
0
LE DÉMANTELEMENT DU "LUNO" PRENDRA DEUX MOIS
LE DÉMANTELEMENT DU "LUNO" PRENDRA DEUX MOIS

BORDEAUX (Reuters) - Le démantèlement de l'épave du cargo espagnol échoué le 5 février à Anglet (Pyrénées-Atlantiques) devrait démarrer vers le 20 mars pour une durée de deux mois, a déclaré mardi le maire de la ville, Jean Espilondo.

Les conditions climatiques seront déterminantes pour mener à bien cette opération en raison des tempêtes qui se succèdent sur la côte aquitaine depuis deux mois.

"Le Luno sera découpé sur place par deux sociétés hollandaises spécialisées, l'une dans le démantèlement des épaves et qui assure environ 25% des opérations de ce type dans le monde, et l'autre dans la lutte contre la pollution et les questions environnementales", a dit Jean Espilondo à Reuters.

Le dégagement des 1.500 tonnes de l'épave se fera sous haute surveillance, notamment pour éviter toute pollution secondaire.

Le Luno, un vraquier de 100 mètres de long s'est échoué sur une digue d'Anglet alors qu'il tentait d'entrer dans le port de Bayonne voisin dans des conditions de mer très difficiles.

Trois jours après, les quelques 80 tonnes de carburant contenues dans l'épave ont pu être pompées et transférées dans des camions-citernes évitant ainsi tout risque de pollution.

Sur le plan judiciaire, le procureur de Bayonne Anne Kayanakis a ouvert une enquête judiciaire visant des infractions pour échouement par négligence ou non respect des règlement maritimes, pollution des eaux due à un accident de mer et blessures involontaires avec une ITT inférieure à trois mois.

(Claude Canellas, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant