Le démantèlement de Dexia est acté

le
0
La nationalisation de la banque de détail belge est finalisée, tandis que le conseil d'administration de l'établissement a approuvé les négociations avec la Caisse des Dépôts et La Banque postale pour le financement des collectivités locales françaises.

Le démantèlement de Dexia prend sa forme définitive. Ce jeudi, la banque a annoncé la finalisation des deux grandes étapes du processus : la nationalisation de Dexia Banque Belgique par le gouvernement belge et la validation du protocole d'accord avec la Caisse des dépôts (CDC) et La Banque Postale portant sur la cession des activités de financement des collectivités et d'un portefeuille de crédits à ces mêmes collectivités.

Concernant le premier volet, Dexia et l'État Belge ont comme prévu validé le rachat par ce dernier, pour 4 milliards d'euros, de la banque de détail belge. Dexia indique que le produit de la cession «sera principalement affecté au remboursement anticipé des financements octroyés par Dexia Banque Belgique à Dexia SA et Dexia Crédit Local», la banque de détail en Belgique étant structurellement prêteuse au reste du groupe. L'État belge hérite donc de quelque 19 milliards d'euros d'actifs, constitués en partie de dette d'États en difficu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant