Le dégel des relations USA-Cuba expliqué en 1 minute

le
0
Le dégel des relations entre les États-Unis et Cuba se poursuit. Barack Obama s'est rendu en visite officielle sur l'île de Cuba. Un moment historique très attendu.  
Le dégel des relations entre les États-Unis et Cuba se poursuit. Barack Obama s'est rendu en visite officielle sur l'île de Cuba. Un moment historique très attendu.  

Après plusieurs mois de guérilla contre le dictateur Batista, soutenu par les États-Unis, Fidel Castro prend le pouvoir à Cuba en 1959. Il met en place un régime communiste et se rapproche de l'Union soviétique.

En 1961, Castro nationalise les sociétés américaines. Les États-Unis rompent alors les relations diplomatiques avec Cuba. Lors du débarquement de la baie des Cochons, les USA tentent de renverser le régime castriste, mais l'opération échoue. L'année suivante, le président Kennedy étend les mesures contre Cuba et décrète un embargo économique qui asphyxie l'île. Les tensions s'accentuent encore durant l'année 1962 sur fond de guerre froide. L'URSS installe à Cuba des missiles nucléaires pointés sur les États-Unis, qui instaurent un blocus maritime. Le monde est au bord d'un conflit nucléaire. Khrouchtchev finit par accepter de démanteler les rampes de lancement.

En 1980, 125 000 Cubains, considérés comme contre-révolutionnaires, se réfugient à Miami. Entre 1993 et 2000, l'embargo américain se renforce. Fidel Castro, affaibli, passe progressivement la main à son frère Raúl.

Barack Obama et Raúl Castro font une déclaration simultanée en décembre 2014 pour annoncer la réconciliation après 55 ans d'affrontement.

En juillet 2015, les relations diplomatiques entre les deux pays sont rétablies. Barack Obama se rend à Cuba pour une visite...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant