Le défilé du 14 Juillet au régime sec

le
0
Une soixantaine de soldats maliens défileront aux côtés de militaires français dont les unités sont intervenues lors de l'opération Serval.

Temps de crise oblige: le défilé du 14 Juillet va réduire ses coûts cette année, tout en essayant de ne pas décevoir le public. «Comme tous nos concitoyens, nous faisons attention à nos dépenses», justifie le gouverneur militaire de Paris, le général Hervé Charpentier. Une économie de l'ordre de 10% à 15%, entre 400.000 et 600.000 euros est attendue par rapport à l'année dernière. En 2012, le défilé à coûté environ 4 millions d'euros à la Défense, notamment en frais d'acheminement du matériel.

Le 14 juillet au matin, quelque 4800 hommes et femmes sont tout de même attendus sur les Champs-Élysées. La défilé motorisé rassemblera près de 265 véhicules - soit 35% de moins qu'en 2012 -, à quoi s'ajoutent 58 avions et 35 hélicoptères - ce qui représente une baisse de 12% par rapport à l'an passé. Pour limiter les coûts san...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant