Le déficit de la Sécu moindre que prévu en 2013

le
12
LE DÉFICIT DE LA SÉCU MOINS ÉLEVÉ QUE PRÉVU EN 2013
LE DÉFICIT DE LA SÉCU MOINS ÉLEVÉ QUE PRÉVU EN 2013

PARIS (Reuters) - Le déficit du régime général de la sécurité sociale a été un peu moins élevé que prévu en 2013, ce qui compense en partie le dérapage du budget de l'Etat, a annoncé mercredi la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

"Nous allons avoir un déficit plus bas que ce qui était prévu, un déficit de 12,5 milliards d'euros alors que nous anticipions un déficit de plus de 13 milliards, 13,3 milliards exactement", a-t-elle déclaré à la sortie du conseil des ministres.

"C'est évidemment une satisfaction même si à l'évidence l'effort doit être poursuivi et c'est le travail que nous faisons pour préparer le pacte de responsabilité", a ajouté la ministre.

Les chiffres cités par Marisol Touraine concernent le seul régime général de la sécurité sociale. En 2012, son déficit avait été de 13,3 milliards d'euros.

En incluant le Fonds de solidarité vieillesse, le déficit 2013, tel que révisé dans la loi de financement de la sécurité sociale pour 2014, était jusqu'ici anticipé à 16,1 milliards d'euros.

La ministre de la Santé n'a pas donné de chiffres par branche mais le déficit plus faible que prévu du régime général pour 2013 est sans doute à mettre au crédit de l'assurance maladie, dont la progression des dépenses a été contenue.

Le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, avait indiqué fin janvier qu'elles devraient être inférieures de plus d'un milliard d'euros à l'objectif retenu dans la loi de financement de la sécurité sociale.

Mais la faiblesse des rentrées fiscales a empêché dans le même temps l'Etat de tenir ses objectifs de déficit budgétaire, celui de 2013 s'élevant à 74,9 milliards d'euros, contre 72,1 milliards prévu dans la loi de finances rectificative votée en décembre.

Ce dérapage a suscité des doutes sur la capacité du gouvernement à ramener le déficit public à 4,1% du PIB fin 2013, conformément à la trajectoire des finances publiques.

Les chiffres du déficit public, qui intègre le budget de l'Etat, les comptes sociaux et ceux des collectivités territoriales, seront connus le 31 mars.

(Elizabeth Pineau et Julien Ponthus, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9244933 le mercredi 19 mar 2014 à 17:11

    12,5 mds de déficit, "c'est évidemment une satisfaction". Facile à satisfaire, Mme Touraine. On voit bien qu'ils n'ont jamais du gagner leur croûte eux-mêmes.

  • fbordach le mercredi 19 mar 2014 à 16:59

    Bienvenue au kolkhoze ! Super, on n'est en déficit que d'une pincée de cacahouètes... Décidément la médiocrité est bien la marque de fabrique de nos élites auto- proclamées! A quand des mesures énergiques comme par exemple la privatisation de cette fameuse sécurité sociale que tous nous envient mais qu'aucun pays n'imite.

  • lorant21 le mercredi 19 mar 2014 à 16:07

    super.. on ne perd que 12.5 milliards ... L'année prochaine prévoyons 20 milliards et si on est à 14 milliards on se félicitera et on parlera de 6 milliards d"économies..... Mon dieu, avec des ministres PS pareils, ou va-t-on????

  • lilian92 le mercredi 19 mar 2014 à 15:49

    INFORMATION JUSTE AVANT LES MUNICIPALES? VOUS NOUS PRENEZ POUR DES IDIOTS !La SS. va très mal ce n'est pas un secret, c'est très très mal géré, beaucoup de personnes font n'importe quoi: voir plusieurs médecins dans la même semaine, faire plusieurs fois par mois des examens biologiques inutiles... Il faudrait des cartes vitales à puces avec le dossier médical du patient, cela éviterait des abus. Sans parler des personnes qui ne paient pas la SS et qui n'ont jamais travaillé en France ...

  • fortunos le mercredi 19 mar 2014 à 15:33

    Un grand bravo a Marisol et aux professeurs Debre et Even qui ont denonce l inutilite et meme la dangerosite des 2 tiers des medocs sur le marché!!!

  • M1531771 le mercredi 19 mar 2014 à 15:18

    Et oui, seuls les bénéficiares de l'AME et autres CMU n'hésitent pas à se soigner, les autres, ceux qui payent une mutuelle ou qui parfois ne peuvent plus se la payer, y regarde à deux fois et parfois renoncent ! Vive la gauche !

  • M7272088 le mercredi 19 mar 2014 à 15:14

    Nous sommes vraiment pris pour des imbéciles ! On anticipe un déficit exagéré, puis on annonce comme une victoire un résultat inférieur.C'est aussi oublier les déremboursements intervenus au cours de l'exercice ainsi que le fait que la pauvreté augmentant sous l'influence d'une politique économique désastreuse, les citoyens ne se soignent plus.Par ailleurs, les mutuelles sont dans l'obligations d'augmenter leurs taux pour pallier aux carences de gestion.Lamentable amateurisme !

  • aremon05 le mercredi 19 mar 2014 à 14:39

    Mieux que prévu, mi 2012 le deficit était de 14 milliards...

  • Berg690 le mercredi 19 mar 2014 à 12:58

    Un peu d'argent gratté sur le dos des cotisants qui pourra aller dans les poches de fantoches de Kiev.

  • mipolod le mercredi 19 mar 2014 à 12:42

    Et si on rajoute le hors-bilan, le déficit passe à combien ?

Partenaires Taux