Le déficit commercial recule à 5,3 milliards d'euros en mai

le
2
Le déficit commercial recule à 5,3 milliards d'euros en mai
Le déficit commercial recule à 5,3 milliards d'euros en mai

PARIS (Reuters) - Le déficit commercial de la France s'est amélioré d'environ 500 millions d'euros en mai à 5,325 milliards d'euros, un chiffre meilleur que les prévisions, après -5,768 en avril, ont annoncé vendredi les Douanes.

Le déficit depuis début janvier atteint 28,462 milliards d'euros à fin mai contre 32,702 sur la même période de 2011 (chiffres CVS/CJO, comme les chiffres mensuels).

Sur les 12 derniers mois, le déficit atteint 67,559 milliards d'euros. Il avait été de 70,799 sur l'ensemble de 2011, un record.

"Les chiffres publiés aujourd'hui confirment la situation très dégradée de nos échanges extérieurs, amorcée il y a dix ans", déclare la nouvelle ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq, dans un communiqué.

"Nous ne pouvons accepter le recul de nos parts de marché, -19,4% en volume sur ces cinq dernières années - plus marqué que pour nos principaux partenaires européens", ajoute-t-elle.

Nicole Bricq dit avoir trois priorités : la réciprocité des échanges, la compétitivité des entreprises et l'attractivité du territoire et des produits français. "Nous serons jugés sur nos résultats : c'est le seul critère qui vaille", déclare-t-elle.

Les exportations ont augmenté à 37,440 milliards d'euros en mai contre 36,969 milliards en avril (chiffres FAB, CVS/CJO).

Les importations sont stables à 42,765 milliards d'euros après 42,737 milliards un mois plus tôt.

"Les importations progressent à peine en mai car la nette contraction des approvisionnements en pétrole brut (prix et quantités) compense la hausse des achats pharmaceutiques et aéronautiques", notent les Douanes.

"Les exportations, qui bénéficient notamment de la réalisation de grands contrats (industries navale et ferroviaire, ouvrage d'art), demeurent fermes, de sorte que le déficit commercial se réduit sensiblement (de près de 500 millions)", ajoutent-elles.

Les ventes d'Airbus (22 appareils) ont rapporté 1,582 milliard d'euros en mai contre 2,234 milliards en avril (28 appareils).

Huit économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un déficit de 5,5 milliards d'euros en mai, leurs estimations allant de -6,0 à -5,3 milliards. Le déficit d'avril avait été annoncé à 5,801 milliards début juin.

Jean-Baptiste Vey, édité par Marc Joanny

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sachaaa le vendredi 6 juil 2012 à 10:45

    bravo!c'est grace à qui:la droite ou la gauche??Tout de mème 5 milliards d'euro (sans "s"),ce n'est pas rien!!!tant que les politiciens ne diminueront pas les charges qui pèsent sur les entreprises et les salaires,tant que les embauchent de fonctionnaires se multiplieront,le déficit se creusera...

  • M1765517 le vendredi 6 juil 2012 à 10:39

    La France le pays du déficit en amelioration !