Le déficit commercial quasi stable en janvier

le , mis à jour à 10:34
5
LA BALANCE COMMERCIALE
LA BALANCE COMMERCIALE

PARIS (Reuters) - Le déficit commercial de la France est resté quasiment inchangé en janvier par rapport au mois précédent, à 3,71 milliards d'euros, un transfert exceptionnel d'oeuvres d'art vers la Suisse ayant compensé l'érosion des exportations des secteurs aéronautique, spatial et pharmaceutique, selon les statistiques CVS/CJO publiées mardi par les Douanes.

Le déficit du mois de décembre a été revu à 3,68 milliards d'euros, contre 3,9 milliards d'euros en première estimation et celui de l'ensemble de l'année s'élève donc désormais à 45,3 milliards d’euros (-45,7 milliards en première estimation), après -57,6 milliards en 2014.

Au cours du premier mois de l'année, les Douanes font état d'une progression de 0,5% des exportations par rapport à décembre, à 38,3 milliards d'euros et d'une hausse de 0,6% des importations, à 42 milliards.

Le mois de janvier a notamment été marqué par un repli marqué des ventes d'Airbus, après un dernier trimestre 2015 record. Les livraisons définitives du groupe aéronautique se sont élevées à 14 appareils pour 1,48 milliard d’euros en ce début d'année, contre 29 appareils et 3,03 milliards en décembre.

L'absence de vente de satellites et la poursuite du repli des exportations automobiles, combinée à un regain de vigueur des importations dans ce secteur, ont également joué sur les chiffres de janvier.

Le déficit énergétique s'est au contraire sensiblement réduit avec une diminution du montant des achats d’hydrocarbures naturels et de produits pétroliers raffinés, dans un contexte de baisse des prix.

En revanche le transfert de la France à la Suisse d'une très importante collection privée d'oeuvres d'art a contribué à atténuer l'impact du repli des exportations d'Airbus, relèvent les Douanes.

Cet envoi exceptionnel s'est traduit par une nette amélioration du solde commercial vis-à-vis des pays d'Europe non membres de l'Union européenne, qui dégage en janvier un excédent de 462 millions d'euros, alors qu'il est traditionnellement déficitaire.

Le déficit avec les autres pays de l'Union européenne s'est contracté à 2,2 milliards d'euros en janvier, alors qu'il atteignait 2,45 milliards en décembre.

Pour la seule zone euro, le déficit s'est réduit à 2,9 milliards contre 3,1 milliards un mois plus tôt.

Avec les pays hors d'Europe, le déficit n'a que marginalement évolué, s'inscrivant à -2,99 milliards d'euros après 2,92 milliards en décembre.

(Myriam Rivet, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • maryp il y a 9 mois

    une vente d'oeuvres dart ? qqns a des infos ?

  • jerom216 il y a 9 mois

    quel miracle,sachant que le baltique dry est au plus bas,et que les exportations chinoises ont reculés de 25%,on aurait pu remonter la pente sur cet indicateur,cela prouve dans quel naufrage se trouve notre industrie manufacturière en ce moment !

  • DADA40 il y a 9 mois

    La France continue de s'appauvrir. Merci à l'embargo russe...

  • jmlhomme il y a 9 mois

    Renseignement pris sur Internet : le prix du petrole globalement fait gagner 5 milliards à ces chiffres ( Par mois.....)Le tracé serait donc le meme mais la moyenne par mois serait à - .8 milliards. Bravo la France. Tout va bien

  • nayara10 il y a 9 mois

    Lamentable ,on vend le patrimoine pour compenser les cadeaux mistral Rafal et autres ...