Le déficit commercial français se creuse en janvier

le
8
LE DÉFICIT COMMERCIAL SE CREUSE À 5,86 MILLIARDS D?EUROS EN JANVIER
LE DÉFICIT COMMERCIAL SE CREUSE À 5,86 MILLIARDS D?EUROS EN JANVIER

PARIS (Reuters) - Le déficit commercial de la France s'est creusé en janvier à 5,862 milliards d'euros, en raison en particulier d'exportations aéronautiques et automobiles moins importantes qu'en décembre, selon les données CVS/CJO publiées jeudi par les Douanes.

Le déficit de décembre a été révisé à la hausse, à 5,418 milliards d'euros, et le déficit pour l'ensemble de 2012 s'établit désormais à 67,500 milliards, après 74,040 en 2011.

"Très fermes en décembre, les exportations reculent en ce début d'année, du fait notamment d'un repli des ventes de matériels de transport (aéronautique et automobile)", soulignent les Douanes.

Les exportations sont ressorties à 36,735 milliards d'euros en janvier contre 37,626 milliards en décembre. Le glissement trimestriel s'élève à -1,9% à trois mois et +0,6% à 12 mois d'écart.

Outre le recul, qualifié de ponctuel, des livraisons de l'industrie aéronautique et spatiale et la contraction des ventes automobiles, les Douanes relèvent que le reflux des exportations de produits pétroliers raffinés et de matériel de guerre s'accentue.

"En revanche, le dynamisme des exportations agricoles et agroalimentaires ne se dément pas", ajoutent-elles, et les exportations de produits pharmaceutiques renouent avec la croissance.

Les ventes ont légèrement progressé vers l'Union européenne grâce à une poussée vers l'Allemagne dans l'aéronautique, qui fait plus que compenser un recul vers le Royaume-Uni, l'Espagne et l'Italie. Elles chutent vers l'Asie et l'Amérique où les livraisons d'Airbus sont moins importantes.

Les ventes d'Airbus (18 appareils) ont représenté 1,560 milliard d'euros en janvier contre 2,201 milliards en décembre (26 appareils).

Les importations se sont inscrites à 42,597 milliards d'euros après 43,044 milliards un mois plus tôt. Le glissement trimestriel est de -1,9% à trois mois et de +0,6% à 12 mois.

Le repli des importations industrielles par rapport au rebond de décembre reste limité et tient essentiellement au reflux des achats de produits de l'industrie automobile, expliquent les Douanes.

Seuls les achats de téléphonie, d'équipements électriques, de navires et d'hydrocarbures naturels progressent nettement.

Les importations depuis l'Union européenne diminuent malgré une légère hausse depuis l'Allemagne et une poussée depuis l'Irlande. La baisse est sensible depuis l'Amérique, l'Asie et l'Afrique, tandis que les achats énergétiques progressent auprès de la Russie (CEI) et du Proche et Moyen-Orient.

Jean-Baptiste Vey, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6860185 le jeudi 7 mar 2013 à 11:54

    oui un déficit mais dans la justice. Alors tout est permis, il faut juste un peu de sémantique socialiste.

  • grover4 le jeudi 7 mar 2013 à 10:48

    tout ça c'est de la faute de sarko. on le sait tous... même le temps qu'il fait

  • denme le jeudi 7 mar 2013 à 10:34

    c'est parti... Ayrault saute d'ici juin, Borloo le remplace, quant à la suite, ça risque d'être chaotique, un tantinet...

  • Karama7 le jeudi 7 mar 2013 à 10:31

    Merci L'Allemagne et leur €uro fort ...

  • feniks le jeudi 7 mar 2013 à 10:16

    "Moi, Je veux être le président des 6 mds de déficit commercial, et le président des 12 mls de chômeurs !!"

  • M5850553 le jeudi 7 mar 2013 à 09:54

    heureusement qu'il y a (findus)heu!!!airbus!!!!

  • dratiser le jeudi 7 mar 2013 à 09:36

    euuh , on peut penser ce qu'on veut mais FHn'est responsable de l'inactivité des commerciaux privésje sais , la competitivité tout ça.....mais DEPUIS TOUJOURS c'est comme ça

  • feniks le jeudi 7 mar 2013 à 09:16

    "Moi, Je veux creuser les déficits avec les dents !"