Le déficit commercial français bat un nouveau record

le
0
Le fossé entre exportations et importations s'est encore creusé en mai, à -7,422 milliards d'euros, selon les douanes. L'effet combiné de l'explosion de la facture énergétique et de l'atonie des exportations.

Sur le front du commerce international, la France patine. Pour la deuxième fois en deux mois, le déficit commercial a battu un mauvais record en mai, à -7,422 milliards d'euros, selon les chiffres publiés ce jeudi par les douanes. Sur douze mois, il s'établit à -63,418 milliards d'euros, contre -51,558 milliards en 2010.

Le mauvais chiffre du mois de mai s'explique en grande partie par le renchérissement de la facture énergétique de la France, sous l'effet d'un rebond des importations d'hydrocarbures naturels. Les importations, grevées par cette tendance, se montent à 41,601 milliards d'euros en mai, en hausse de 2,9% sur trois mois. Ce chiffre a été modéré par le tassement des importations industrielles. Ceci, «du fait de moindres acquisitions aéronautiques et navales et d'un repli des achats de matériels électroniques et de produits pharmaceutiques», précisent les douanes.

Dans le même temps, «les exportations industrielles fléchissent à nouveau», notent-el

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant