Le déficit commercial de la France s'est creusé en juin

le
7
LE DÉFICIT COMMERCIAL FRANÇAIS S'EST CREUSÉ EN JUIN
LE DÉFICIT COMMERCIAL FRANÇAIS S'EST CREUSÉ EN JUIN

PARIS (Reuters) - Le déficit commercial de la France s'est creusé sensiblement en juin pour atteindre quasiment six milliards d'euros, son niveau le plus élevé en quatre mois, la ministre du Commerce extérieur Nicole Bricq mettant en cause la compétitivité des entreprises françaises dans une conjoncture mondiale difficile.

Selon les données CVS/CJO publiées mercredi par les Douanes, le déficit s'est élevé à 5,99 milliards d'euros en juin, contre 5,47 milliards d'euros, un chiffre révisé à la hausse, au mois de mai.

Sur l'ensemble du premier semestre, il atteint 34,9 milliards d'euros, contre 38,3 milliards sur les six premiers mois de 2011.

Six économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un déficit de 5,0 milliards d'euros au mois de juin.

Le déficit de mai avait été annoncé précédemment à 5,33 milliards d'euros.

Les exportations FAB en données CVS/CJO sont ressorties à 36,54 milliards d'euros en juin contre 37,24 milliards en mai.

Les importations se sont inscrites à 42,53 milliards d'euros après 42,71 milliards un mois plus tôt.

Le ministère du Commerce extérieur souligne dans un communiqué que les chiffres de juin ont été marqués par un recul des exportations, notamment des matériels de transport après plusieurs grands contrats en mai, et une hausse des achats énergétiques.

Sur les six premiers mois de l'année, le commerce extérieur français a souffert de l'atonie de l'économie mondiale, avec un coup de frein à la croissance des exportations (+1,4% après +4,3% au deuxième semestre 2011), attribuable notamment aux difficultés des pays du sud de l'Europe.

A l'inverse, la hausse des importations a été contenue par la consommation des ménages, en repli de 0,2% au deuxième trimestre après une stagnation au premier.

Citée dans un communiqué, Nicole Bricq a souligné que, si la conjoncture mondiale se dégrade, "pour autant, ces chiffres témoignent du problème de compétitivité de nos entreprises."

"Nous avons besoin d'entreprises beaucoup plus nombreuses et beaucoup plus fortes", a-t-elle dit.

Toujours sur le premier semestre, les ventes de produits agricoles ont reculé de 12,4% par rapport à leur niveau record de 20111 et la facture énergétique de la France s'est accrue de 1,9 milliard d'euros.

Yann Le Guernigou, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4312421 le mercredi 8 aout 2012 à 10:58

    Ce n'est pas Hollande qui est responsable de la Balance commerciale certes dégradée par les politiciens sortant depuis 10 ans mais après avoir exclu la TVA Sociale, maintenant la CSG, toute économie en nombre de fonctionnaires et augmenté tous les impôts PORCINET est en VACANCES sans droits à nos frais... et nous qui travaillons on ne sait plus ce qui va venir à son retour.

  • M4312421 le mercredi 8 aout 2012 à 10:52

    Ce n'est pas Hollande qui est responsable de la Balance commerciale dégradée par des politiciens aussi m

  • M4312421 le mercredi 8 aout 2012 à 10:50

    Pendant ce temps Porcinet est en vacances alors que sa récente "embauche" comme Président ne lui donne pas de droits aux congés pour cette année ! Pour la comptitivité du PAYS tout le monde s'en fout particulièrement les 6 millions de fonctionnaires protégés par Porcinet et qu'il ménagera à tout prix ( Ses électeurs)

  • M1147528 le mercredi 8 aout 2012 à 10:49

    rendez à Napoléon ce qui est à Napoléon... et ne me faites pas croire que vous pensez vraiment que la balance commerciale de Mai-Juin est attribuable à Hollande...

  • frk987 le mercredi 8 aout 2012 à 10:43

    Ce n'est que le début au vu des extraordinaires mesures prises par les socialos pour les entreprises, elles fermeront toutes les unes derrière les autres et les dirigeants iront en Suisse. Voilà le redressement promis de Porcinet.

  • M9393560 le mercredi 8 aout 2012 à 10:37

    A l'inverse les Allemands ont un excédent commercial qui atteint 93,3 milliards d'euros au premier semestre...A croire que la "conjoncture mondiale difficile" n'est pas la même pour tout le monde...Source : http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202208739891-allemagne-l-excedent-commercial-atteint-93-3-milliards-d-euros-au-premier-semestre-351433.php

  • paullan4 le mercredi 8 aout 2012 à 10:06

    "Nous avons besoin d'entreprises beaucoup plus nombreuses et beaucoup plus fortes", a dit Nicole Bricq, ministre du commerce exterieur. Il n'est pas evident que les mesures prises par le gouvernement auquel elle appartient et le climat ambiant créé par la gauche favorisent ce souhait.