Le déficit commercial britannique se resserre en février

le
1

LONDRES (Reuters) - Le déficit commercial britannique s'est resserré plus que prévu en février, les importations -notamment d'avions et d'équipements aéronautiques- ayant baissé bien plus que les exportations, annonce mercredi l'Office des statistiques nationales.

Ce déficit est ainsi revenu à 9,094 milliards de livres contre 9,463 milliards en janvier (chiffre révisé) et un consensus de 9,2 milliards.

Sur le seul mois de février, les exportations ont reculé de 0,1% et les importations de 2,4%. Sur les trois mois à fin février, données qui sont considérées comme étant moins volatiles, les exportations sont également en baisse de 0,1% tandis que les importations accusent un repli de 3,5%.

La Grande-Bretagne veut doper ses exportations afin de moins dépendre de la consommation des ménages pour sa croissance, dont la reprise a été partculièrement vive sur l'année écoulée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guerber3 le mercredi 9 avr 2014 à 11:16

    Les exportations stagnent, les importations baissent, la paupérisation augmente, la vélocité de la monnaie doit donc baisser...et la croissance aussi...sauf pour le FMI et tous les ânes politiques de la planète qui ont le besoin nécessaire de positiver pout justifier leurs émoluments...!

Partenaires Taux