Le déficit budgétaire en hausse à fin juin

le
14
HAUSSE DU DÉFICIT BUDGÉTAIRE
HAUSSE DU DÉFICIT BUDGÉTAIRE

PARIS (Reuters) - Le déficit du budget de l'Etat français s'élevait à 61,8 milliards d'euros à fin juin, en hausse de 3,3 milliards par rapport à la même période il y a un an, selon les données publiées mardi par le secrétariat d'Etat au Budget.

Il intègre une avance exceptionnelle de 5,4 milliards d'euros octroyée à l'Agence de services et de paiement (ASP), qui sera remboursée dans le courant de l’année, au titre du préfinancement des aides communautaires de la politique agricole commune, est-il souligné dans le communiqué du ministère.

"Le solde retraité de cette avance exceptionnelle est en amélioration de 2,0 milliards d'euros par rapport à l'année précédente", précise Bercy en ajoutant que le déficit au 30 juin, principalement dû au fonctionnement du compte d'avances aux collectivités territoriales, est appelé à se résorber au dernier trimestre.

Au 30 juin, les dépenses (budget général et prélèvements sur recettes) s'établissaient à 193,9 milliards d'euros contre 193,8 milliards un an plus tôt.

"A périmètre constant, elles diminuent de 2,2% par rapport à 2015", note le secrétariat d'Etat au Budget.

A la même date, les recettes s'élevaient à 155,1 milliards, contre 152,4 milliards à fin juin 2015, soit une progression de 1,8%.

Les seules recettes fiscales nettes progressent de 1,9% à périmètre constant (2,9% à périmètre courant), à 149,4 milliards.

Cette hausse de 4,3 milliards d'euros par rapport au 30 juin 2015 a principalement été alimentée par une hausse de 3,1% (à périmètre constant) des recettes de la TVA, à 70,9 milliards et une progression des rentrées liées à TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques), à 7,6 milliards (+30,2%).

Les rentrées d'impôt sur les sociétés s'inscrivent en revanche en baisse de 1,8% à 9,96 milliards d'euros.

Les recettes non fiscales s'inscrivent quant à elles en recul de 0,8 milliard par rapport à la fin juin 2015 en raison d'un moindre encaissement sur les dividendes, lié notamment au fait que le dividende EDF est versé sous forme de titres, est-il noté.

Cette évolution a été en partie compensée par l'augmentation des redevances d'usage des fréquences radioélectriques à la suite du processus de vente aux enchères de la bande de fréquences dite "bande 700 MHz" aux opérateurs télécoms.

La loi de finances pour 2016 prévoit un déficit budgétaire en légère hausse, à 72,3 milliards d'euros contre 70,5 milliards en 2015.

(Myriam Rivet, édité par Simon Carraud)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 il y a 4 mois

    La France emprunte à des taux négatifs depuis août dernier et le tonneau n'arrête pas de se remplir. Pétition à remplir : http://www.contribuables.org/2016/07/petiton-pour-une-baisse-massive-des-depenses-publiques-dans-le-budget-2017/ et lire http://www.contribuables.org/2016/07/jean-philippe-delsol/

  • M3366730 il y a 4 mois

    A LIRE http://www.contribuables.org/impots/dette-publique/. La dette de la France sous la mandature de Hollande a augmentée de + 470 milliards d'euros malgré notamment un prix des énergies au plus bas (pétrole, etc...), un taux négatif d'emprunt pour l'état depuis août dernier, etc... TOTAL DE LA DETTE 2 240 MILLIARDS D'EUROS

  • 445566ZM il y a 4 mois

    Savez-vous comment est calculé le PIB ? Pour faire simple, c'est la production du pays et les salaires des fonctionnaires. Eh oui.

  • 445566ZM il y a 4 mois

    J'ai noté que le budget prévoit pour 2016, en simplifiant, les revenus de 300 milliards et les dépenses de 370 mds, donc le déficit de 70 représente 23 %. Mais 3,5 % par rapport au PIB, ça sonne tellement mieux.

  • M2266292 il y a 4 mois

    Que font ils, ils dépenses sans compter, ne plus payer le sapin et sa bande.

  • DS76 il y a 4 mois

    Ca sent le "sapin".....

  • d.e.s.t. il y a 4 mois

    Et la contrôleure stupide Hazan veut vider les prisons au lieu d'en construire!

  • d.e.s.t. il y a 4 mois

    SAVAMIEUX nous balade avec son million de fonctionnaires inutiles: gaspîllage de 60 milliards d'euros par an!

  • gilles99 il y a 4 mois

    Nous sommes dans la période électorale, les cadeaux sont légions. Suffit de voir les chèques avant les vacances pour calmer les corporations, la fonction publique et ajoutez le renflouement de la SNCF ... Curieusement là on en trouve toujours de l'argent pour son électorat ! Ca va mieux ... pour les amis.Effectivement la médaille d'or de la mauvaise gestion est à notre portée.

  • M9244933 il y a 4 mois

    Dormez tranquilles, chers concitoyens. Tout va comme prévu. Droit dans le mur. Sans réagir, sans réformes de fond sur les dépenses de fonctionnement faramineuses.

Partenaires Taux