Le défi fou du renflouement de l'épave du Concordia

le
0
INFOGRAPHIE - Costa Croisière se donne huit mois pour mener à bien cette gigantesque opération de récupération du paquebot. Coût estimé : 236 millions d'euros.

Un chantier colossal. Pour mettre en sécurité et hâler jusqu'à un chantier de démolition le Concordia, mastodonte jaugeant 44.600 tonnes, des moyens titanesques et une logistique de haute sophistication vont être employés dans les semaines à venir. «Ce que nous allons entreprendre n'a jamais été fait», a assuré le 18 mai dernier le président de l'armateur de croisière Costa Croisières, Gianni Onorato. «Un navire de ce gabarit ne peut rester longtemps dans les conditions où il se trouve, a confié de son côté le préfet Franco Gabrielli, qui dirige la Protection civile et coordonne pour le compte du gouvernement l'ensemble des opérations. Il doit être enlevé le plus tôt possible, sous peine d'une corrosion rapide de ses structures par l'eau de mer, de pollution et de destruction du milieu marin.»

Depuis son naufrage devant l'île du Giglio, au large de la Toscane, le 13 janvier dernier, le paquebot de croisière repose sur le flanc droit à une centaine de mèt

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant