Le "Défi" du seau d'eau: les stars se mouillent pour la bonne cause

le
0
Le "Défi" du seau d'eau: les stars se mouillent pour la bonne cause
Le "Défi" du seau d'eau: les stars se mouillent pour la bonne cause

(AFP) - De Steven Spielberg à Justin Bieber ou Bill Gates, des centaines de célébrités américaines se sont amusées à relever le "défi du seau d'eau", un jeu et un appel au don pour une association caritative devenu mondial grâce à internet.Des dizaines de milliers de personnes, connues ou inconnues, se sont jeté depuis juillet et continuent à le faire, un seau d'eau glacée sur la tête, dont ils postent la vidéo sur les réseaux sociaux, en défiant d'autres de faire de même contre un don de 100 dollars.

L'"ALS Ice Bucket Challenge" ("Le défi du seau d'eau glacé") a pour but de soutenir l'association ALS, qui lutte contre la maladie de Charcot - ou maladie de Lou Gehrig, ou sclérose latérale amyotrophique (SLA) - une maladie neurodégénérative.

De nombreuses vedettes du show-business américain se sont mouillées: Steven Spielberg, Justin Bieber, Lady Gaga, Britney Spears, Justin Timberlake, Taylor Swift, James Franco, Ben Affleck, Lena Dunham, Oprah Winfrey, entre autres.

Des politiques, des équipes entières de sportifs, des figures du monde de l'entreprise ont joué le jeu, dont le patron de Facebook Mark Zuckerberg ou le fondateur de Microsoft Bill Gates.

La veuve du sénateur Robert Kennedy, Ethel Kennedy, 86 ans, tête mouillée, a interpellé le président Barack Obama qui a décliné l'offre, selon la Maison Blanche, mais promis un don.

"Militantisme du click"

Le défi, amusant à faire, qui demande peu de matériel et dont le but est charitable, s'est répandu à une rapidité extraordinaire.

Parti des Etats-Unis et particulièrement de Boston, après notamment une vidéo postée par un malade et ancien athlète, Pete Frates, le jeu touche depuis quelques jours la Grande-Bretagne, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada ou l'Allemagne.

Le footballeur britannique David Beckham s'y est collé, comme plusieurs de ses collègues, le Portugais Cristiano Ronaldo, le Brésilien Neymar ou l'Argentin ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant