Le défi de l'agriculture française plus verte

le
0
Un rapport publié lundi préconise, pour mieux anticiper les mutations, de davantage prendre en compte les questions écologiques, comme la valorisation des déjections des animaux d'élevage.

Pour maintenir des élevages en France d'ici les dix prochaines années sur tout le territoire et pour que la France reste compétitive, l'agriculture va devoir évoluer. Et sacrément. C'est ce qui ressort d'une étude publiée lundi par le Commissariat général à la prospective (Cgsp) et réalisée par l'Institut national de la recherche agronomique (Inra). Outre «des ruptures dans la façon de produire et des aides publiques notamment européennes qui les encouragent», selon Hervé Guyomar, le directeur scientifique de l'Inra, l'action la plus vigoureuse sera en matière d'écologie. Via la valorisation des déchets agricoles qui ne devront plus être considérés comme des contraintes dont il faut se débarrasser. «Regardez la situation des élevages bretons: nous ne serions sans doute pas a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant