Le débat n'est pas un match de boxe, dit Hollande

le
0
Le débat n'est pas un match de boxe, dit Hollande
Le débat n'est pas un match de boxe, dit Hollande

NEVERS (Reuters) - François Hollande a déclaré mardi ne rien faire de particulier pour préparer le débat télévisé de mercredi soir avec son adversaire Nicolas Sarkozy, qui ne saurait selon lui être "un match de boxe".

Le candidat socialiste à l'élection présidentielle considère ce duel, qui pourrait être suivi par quelque 20 millions de téléspectateurs, comme un moment "important" mais pas forcément décisif de la campagne qui s'achève.

"Je n'ai pas d'entraîneur, je n'ai que moi-même", a-t-il déclaré à la presse lors d'une visite à Nevers, dans la Nièvre.

"Ce n'est pas un match de boxe, ce n'est pas un match de lutte", a-t-il dit. "Il y a un enjeu mais je ne suis pas dans ce type de comportement. Ça lui ressemble, pas à moi".

Dans l'esprit de François Hollande, le débat ne saurait changer fondamentalement le cours des choses, à trois jours d'un second pour lequel il part favori.

"Je comprends que ceux qui sont en retard espèrent rattraper le chemin mais (Nicolas Sarkozy) a été distancé, et ce sera difficile pour lui", a-t-il estimé.

"Ce qui va être regardé, ce n'est pas simplement un échange, c'est un espoir", a-t-il ajouté. "Quand il y a un quinquennat raté, un débat ne peut pas l'effacer".

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant