LE DÉBAT. Interdire le burkini, la solution ?

le , mis à jour à 07:58
13
LE DÉBAT. Interdire le burkini, la solution ?
LE DÉBAT. Interdire le burkini, la solution ?

À qui le tour ? Lundi, le maire PS de Sisco (Haute-Corse), Ange-Pierre Vivoni, a pris un arrêté interdisant le burkini sur les plages de sa commune, après les incidents violents de samedi, pour «protéger la population». Il est le premier maire socialiste à prendre cette mesure jusque-là brandie par deux élus de droite des Alpes-Maritimes. David Lisnard, le maire (LR) de Cannes, a dégainé le 28 juillet un arrêté (jusqu'au 31 août) prohibant toute baignade habillée au nom de la laïcité, avant d'être rejoint une semaine plus tard par son homologue de Villeneuve-Loubet, Lionnel Luca.

 

>> NOTRE QUESTION DU JOUR. Pensez-vous que les arrêtés anti-burkini servent à quelque chose ?  

 

Dans les deux textes, le burkini (maillot qui couvre le corps jusqu'aux cheveux) n'est pas spécifiquement nommé : « L'accès à la baignade est interdit à toute personne ne disposant pas d'une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et du principe de laïcité, et respectant les règles d'hygiène et de sécurité adaptées au domaine public maritime. » Avec, à la clé, 38 € d'amende pour les contrevenantes. Or la loi française, si elle interdit le port du voile intégral dans l'espace public, ne prohibe pas le port de signes religieux dans l'espace public. « On n'interdit pas le voile, ni la kippa, ni les croix, s'est défendu David Lisnard. J'interdis simplement un uniforme qui est le symbole de l'extrémisme islamiste. » Et « de nature à créer le trouble dans l'espace public », complète l'arrêté.

 

Le ras-le-bol de certains musulmans

 

Une justification qui suscite depuis un tollé auprès de certaines associations, comme la Ligue des droits de l'homme ou SOS Racisme, qui a dénoncé une « stratégie de la tension ». Ce week-end, le recours déposé par une association musulmane a été rejeté par le Conseil d'Etat, mais le Conseil français du culte musulman n'entend pas en rester ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • c.avion il y a 5 mois

    À méditer sur notre natalité souvent venter comme exemplaire en Europe : 2/3 des nouveaux nés sont issus de l'immigration !!! Imaginez la France dans 20 ans : un état musulman si on ne fait rien !!!

  • M415325 il y a 5 mois

    Vive 2017 la françe se reveille

  • M1589075 il y a 5 mois

    Le burkhini qui est pour moi une aliénation de la femme doit être interdit. Il ne fait pas partie de notre culture et c'est aux étrangers de s'adapter pas à note culture d'être changée!et il faut montrer à certains que ce qui est le plusfhaut c'est la Constitution et les lois républicaines pas la religion et les textes y afférent. La Charia ne peut s"appliquer en France

  • M1945416 il y a 5 mois

    pas un politiciens pour remettre en cause : le droit du sol, leurs politique d'asile , de regroupement familiale d'immigration de population d'origine de moeurs incompatible à notre pays … il va falloir combien de morts encore ? combien de perte de libertés individuel ?? les politiciens qu'on a depuis des décennies sont les responsables de ces désastres prévisibles , suffit d'allez dans nos zones urbaines

  • M940878 il y a 5 mois

    38€ ce n'est pas dissuasif , 5000€ la première fois et expulsion en cas de récidive

  • j.petitp il y a 5 mois

    L'islam radical et ostentatoire n' a pas sa place en France.

  • acharbi1 il y a 5 mois

    Bernard Cazeneuve ,supprime toute différence entre immigration illégale et légale. L’objectif étant d’assurer la présence d’une manne suffisante de nouveaux français pour permettre à la gauche de toujours régner. Peu importe qu’ils soient majoritairement comme Mohamed Merah et agissent comme tel, l’important est la gauche.

  • c.avion il y a 5 mois

    Et arrêtons de considérer les musulmans comme des calimeros sur lesquels toutes les misères du monde tombent, bientôt sinon ma France sera bientôt un pays musulman et mes croyances chrétiennes seront répréhensibles ! STOP ! Revenons aux fondement de notre culture judéo-chrétienne

  • M1945416 il y a 5 mois

    vite vite, faut créer une commission, des centaines de fonctionnaires en plus pour recenser les pbs, papoter , regarder du haut de la tour d'ivoire , ce qui se passe dans le pays et dans qqs années , on nous livrera un rapport complet , qui va finir dans un tiroir …

  • M1084720 il y a 5 mois

    Si nos dirigeants savaient être clairs et faire respecter la loi, tous ces "petits débats" tomberaient...à l'eau.