"Le débat Hollande-Montebourg sur l'économie est affligeant"

le
10
Patrick Bonazza revient sur le débat économique selon lui affligeant entre François Hollande et Arnaud Montebourg.
Patrick Bonazza revient sur le débat économique selon lui affligeant entre François Hollande et Arnaud Montebourg.

Arnaud Montebourg l'a répété à maintes reprises, et c'est d'ailleurs le principal motif de son départ du gouvernement de Manuel Valls ce lundi : la France est étranglée par le "sérieux budgétaire", imposé par l'Union européenne, et la politique économique appliquée par François Hollande. Mais l'Hexagone est-il réellement dans une phase d'austérité ? Le désormais ex-ministre de l'Économie a-t-il raison de prôner une politique de relance du pouvoir d'achat, à rebrousse-poil de toutes les dernières mesures pro-entreprise mises en oeuvre par ses anciens collègues du gouvernement ? Pas si sûr. Patrick Bonazza, rédacteur en chef économie au magazine Le Point, nous aide à y voir un peu plus clair... REGARDEZ l'analyse de Patrick Bonazza :Lire aussi Faut-il réorienter la politique économique du gouvernement ?

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SuRaCtA le mardi 26 aout 2014 à 15:53

    M476110 les effectifs des fonctions régaliennes de l'état (Education, Hopitaux, Police, Justice...) sont a préserver vous avez raison, en revanche un gros éffort de reduction des effectif doit être apporté dans la fonction publique territoriale ! C'est là aue des économie importante peuvent être effectué, en reduisiant d'ailleur le nombre d'echelon (le canton, les departements) et le millefeuille administratif.

  • M4189758 le mardi 26 aout 2014 à 15:46

    JPi - A nous faire croie en un 'sérieux budgétaire'. La dette continue d'augmenter et nous nous sommes étranglés d'impôts. Alors, bon sang, diminuez vos dépenses puis, réduisez vos impôts et la relance sera là. Merle!

  • M476110 le mardi 26 aout 2014 à 15:44

    La France va droit dans le mur, on est d'accord ! Mais Est-ce la faute des fonctionnaires ? Le même qui voudra réduire leur nombre s'offusquera de l'absence ou l'insuffisance de policiers, de pompiers, d'infirmiers ou d'instituteurs ! Tous ces gens ont déjà un gros mérite... ils travaillent, eux !

  • Cambio17 le mardi 26 aout 2014 à 15:37

    A mourir de rire... C'est bizarre depuis le début de la crise en 2008, tous les pays de l'Europe ont fait des efforts sauf la France... Par exemple l'Angleterre à réduit massivement ses dépenses sociales et privatisé 500 000 postes de fonctionnaires... Même l'Italien avec un déficit de croissance de -1.3% respect le traité de Maastricht à 3% ! L'italien à passé la retraite à 67 ans et fait des couples budgétaires... Idem pour le Portugal et l'Espagnol...

  • d.e.s.t. le mardi 26 aout 2014 à 15:36

    Pourquoi la France entretient-elle une écurie de plus de 1,5 million de fonctionnaires en trop et totalement inutiles (par rapport à l'Allemagne), pour 60 MILLIARDS D'EUROS GASPILLES PAR AN? Sans réponse claire à cette question , la France va dans le mur et en klaxonnant! Tout le reste du débat est sans intérêt ! Pourquoi les Suisses sont-ils les citoyens européens les plus riches? parce qu'ils ont supprimé le statut de fonctionnaire!

  • Alananas le mardi 26 aout 2014 à 15:35

    La France, un des dernier grand pays communistes du monde. L'idéologie marxiste n'en finit pas de faire des ravages.

  • steimbcs le mardi 26 aout 2014 à 15:31

    montbourg le grand yaka du redressement : il faut dire que jusqu'à maintenant il n'a pas beaucoup d'étincelles, par contre coté grosses stupidité, c'est le roi de l'éclat : MONTBORG = monsieur LOYAL du cirque et quel cirque!

  • pbenard6 le mardi 26 aout 2014 à 15:29

    qui c'est ce bonazza? jamais entendu parler de lui! Est-ce qu'il fait partie du lobby?

  • glitzy le mardi 26 aout 2014 à 15:29

    très vraiIls se battent sur une politique d'austérité qui n'existe pasAucun début de réforme de l'administration, des objectifs d'économies vaseux faits à partir de jeux comptables sans lendemain. Ils ne savent pas faire la différence entre une réduction des dépenses (de fonctionnement) et une hausse des prélèvements.Au Royaume-Uni, ils ont viré des centaines de milliers de fonctionnaires, alors qu'ils en avaient déjà beaucoup moins

  • M8252219 le mardi 26 aout 2014 à 15:23

    Y a-t-il des élus socialistes réellement capables de relever la France??? RÉDUIRE de moitié le nombre des députés,Plafonner tous leurs revenus ,indemnités, avantages et retraite à 5 fois le SMIG. SUPPRIMER le sénat.SUPPRIMER tous les régimes spéciaux.retour aux 40h hebdomadaires,retraite à 65 ans,3 jours de carence en arrêt maladie,POUR TOUS LES SALARIÉS.TERMINER les promotions automatiques à l'ancienneté dans le secteur publique