LE DEBAT. Europe : peut-on continuer à 27 ?

le , mis à jour à 10:52
2
LE DEBAT. Europe : peut-on continuer à 27 ?
LE DEBAT. Europe : peut-on continuer à 27 ?

 

OUI

Jana Zitnanska

DÉPUTÉE EUROPÉENNE SLOVAQUE DU GROUPE CRE (CONSERVATEURS ET REFORMISTES EUROPÉENNES)

 

L'Europe peut-elle continuer à fonctionner comme avant avec ses 27 pays membres ?

J.Z. Absolument ! J'aurais même préféré qu'elle reste à 28, car le Royaume-Uni était une voix politique forte. J'espère qu'il n'y aura pas d'autre « exit ». Car je vois que partout en Europe, et même en Slovaquie, il y a des partis qui veulent faire des référendums pour quitter l'UE. Mais l'Union actuelle est paralysée et menacée d'éclatement... Tous les pays devraient continuer à défendre avec force ce grand projet qui est d'assurer la paix en Europe. Bâtir un grand marché économique est également important. Il faut continuer tout en discutant ouvertement de nos divergences, faire des propositions, en parler, se mettre d'accord.

 

Une Europe à deux vitesses ne permettrait-elle pas de relancer l'union ?

Je ne suis pas fana de cette idée. Peut-être parce que je suis Slovaque. Vis-à-vis de la pression russe, nous sommes plus protégés dans un ensemble cohérent à 27 que séparés entre Nord et Sud et Est et Ouest.

 

Justement, pourquoi les ex-pays de l'Est sont-ils si hostiles à la constitution d'une défense européenne ?

Je ne suis guère favorable à une armée européenne, alors que plusieurs pays ne sont même pas capables de payer leur cotisation à l'Otan. Nous n'avons pas besoin de deux armées parallèles. Il revient à chaque Etat de réaliser ses propres efforts militaires. Mais je suis pour une Europe forte au sein de l'Otan. En revanche la création d'un corps européen de gardes-frontières est une très bonne initiative.

 

NON

Guillaume Balas

DÉPUTÉ EUROPÉEN DE LA  CIRCONSCRIPTION ÎLE-DE-FRANCE ET DES FRANÇAIS  ÉTABLIS HORS DE FRANCE (PS)

 

L'Europe doit-elle continuer dans la même configuration, moins la Grande Bretagne ?

G.B. Non, ce serait aller vers une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 3 mois

    Les ex pays communistes sont les seuls à comprendre l'enjeu de l'UE. Quant à demander l'avis de la populace, merci beaucoup, les 3/4 sont des illettrés qui ne comprennent RIEN à RIEN.

  • M5723741 il y a 3 mois

    NON. L'Europe telle qu'elle existe aujourd'hui va imploser et sera difficile de recoller les morceaux sans prendre l'avis direct des nations(gens) qui la compose. Qui sera le prochain à sortir?