Le danger de l'extrême droite n'est pas écarté, dit Manuel Valls

le , mis à jour à 20:50
4
LE DANGER DE L'EXTRÊME DROITE N'EST PAS ÉCARTÉ, JUGE MANUEL VALLS
LE DANGER DE L'EXTRÊME DROITE N'EST PAS ÉCARTÉ, JUGE MANUEL VALLS

PARIS (Reuters) - Manuel Valls s'est félicité dimanche soir que le Front national ne remporte aucune région après le deuxième tour des élections régionales, tout en soulignant que le danger de l'extrême droite n'est pas écarté.

Le Premier ministre a appelé les responsables politiques de tous bords à "construire ensemble" pour apporter aux Français "la preuve que la politique ne reprend pas comme avant."

"Ce soir il n'y a aucun soulagement, aucun triomphalisme, aucun message de victoire", a dit le chef du gouvernement dans une déclaration à Matignon. "Le danger de l'extrême droite n'est pas écarté, loin de là."

"Tout cela nous oblige à entendre davantage les Français, à agir sans relâche, plus vite, pour obtenir plus de résultats", a-t-il ajouté, citant notamment l'emploi.

Manuel Valls a invité les Français à faire preuve de "patriotisme".

"La République est la seule et la plus forte des réponses", a-t-il conclu.

(Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • milano12 le dimanche 13 déc 2015 à 22:40

    nous oublierons pas les propos haineux de vous même bartelone et estrosi

  • mcarre1 le dimanche 13 déc 2015 à 21:46

    Valls a bien retenu les mots de Francis Bacon: "Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose."

  • mcarre1 le dimanche 13 déc 2015 à 21:45

    Le danger est toujours aux commandes avec un bilan calamiteux, et un autre danger progresse dans toute l'Europe.

  • gevrais3 le dimanche 13 déc 2015 à 21:05

    Le danger ....... C'est toi.....