Le Danemark veut durcir sa législation antiterroriste

le
0
    COPENHAGUE, 8 avril (Reuters) - Le gouvernement danois a 
annoncé vendredi son intention de durcir la législation 
antiterroriste et d'interdire à ses ressortissants de se rendre 
dans les zones de conflit où des organisations terroristes sont 
actives.  
    Quatre hommes soupçonnés d'avoir été recrutés par l'Etat 
islamique (EI) avaient été arrêtés la veille dans la région de 
Copenhague.   
    Le projet de loi propose d'alourdir la peine encourue par 
ceux "qui sont recrutés pour terrorisme ou pour promouvoir le 
terrorisme dans le cadre de conflits armés", précise le ministre 
de la Justice, Soren Pind, dans un communiqué.  
    "Avec la nouvelle interdiction de séjour, nous répondons à 
l'une des plus grandes menaces pour notre sécurité intérieure", 
ajoute-t-il.  
    Cent vingt-cinq personnes originaires du Danemark ont 
rejoint l'EI en Syrie et en Irak et 27 y ont été tuées, selon 
des chiffres publiés en octobre dernier. 
 
 (Nikolaj Skydsgaard, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant