Le Danemark, pays le plus connecté au monde

le
0
Le Danemark, pays le plus connecté au monde
Le Danemark, pays le plus connecté au monde

(AFP) - Le Danemark est le pays le plus connecté au monde, selon le rapport 2014 de l'Union internationale des télécommunications (UIT), mesurant la société de l'information.Le Danemark est suivi par la Corée du Sud et la Suède dans ce classement annuel. En 2013, c'était la Corée du Sud qui était première, suivie par le Danemark.

Ce classement se fait sur la base d'un "indice de développement" des technologies de l'information et de la communication (TIC). Cet indice, calculé par l'UIT, permet de classer les pays en fonction de leur niveau d'accès aux TIC (internet, téléphone portable), de leur utilisation, et de leurs compétences dans ce domaine.

La France est 18ème (contre 16ème dans l'édition précédente, devancée entre autres par l'Islande, la Grande-Bretagne, la Norvège, les Pays-Bas, la Finlande, Hong Kong, le Luxembourg, le Japon et l'Australie.

Les Etats-Unis occupent le 14ème rang et l'Allemagne le 17ème.

Selon ce rapport, "plus de 3 milliards de personnes sont désormais en ligne et les technologies de l'information et de la communication (TIC), continuent de croître à un rythme soutenu dans presque tous les pays du monde".

En 2014, l'utilisation d'internet a progressé deux fois plus vite dans les pays en développement (8,7%) que dans les pays développés (3,3%).

Le nombre d'internautes a doublé dans les pays en développement entre 2009 et 2014, et ces pays représentent aujourd'hui les deux-tiers des personnes connectées dans le monde.

Sur les 4,3 milliards de personnes qui ne sont pas encore connectées, 90% vivent dans les pays en développement.

"Les TIC peuvent rendre le monde bien meilleur, en particulier pour les plus démunis, y compris les femmes, les jeunes et les personnes handicapées", a déclaré le Secrétaire général de l'UIT, M. Hamadoun Touré.

Dans le secteur de la téléphonie mobile, l'UIT table sur 7 milliards d'abonnements d'ici fin 2014.

Les 30 premières places du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant