Le Danemark entend maintenir les contrôles à ses frontières

le
0
    COPENHAGUE, 16 mai (Reuters) - Le Danemark a annoncé mardi 
qu'il prolongerait les contrôles à ses frontières en dépit d'une 
directive de l'Union européenne(UE) demandant leur levée d'ici 
six mois, mettant Bruxelles au défi de trouver une solution" 
miraculeuse" afin d'endiguer la crise migratoire. 
    Le Premier ministre danois, Lars Lokke Rasmussen, a déclaré 
devant le Parlement qu'il n'était pas question dans l'immédiat 
pour son gouvernement de renoncer aux contrôles "temporaires" 
rétablis à l'été 2015, au plus fort de la crise migratoire, par 
son pays, mais aussi l'Allemagne, l'Autriche et la Norvège. 
    "Nous poursuivrons les contrôles aux frontières à moins que 
l'UE ne trouve miraculeusement une solution pour reprendre le 
contrôle de ses frontières extérieures et que l'Italie n'endigue 
l'afflux de réfugiés sur (son territoire) et vers le reste de 
l'Europe", a-t-il dit.   
    Le nombre de réfugiés et de migrants en Europe, et plus 
particulièrement en Italie, apparaît encore "beaucoup trop 
élevé", a insisté Lars Lokke Rasmussen.  
    La Commission européenne a autorisé au début du mois de mai 
une prolongation des contrôles, pour une période maximale de six 
mois, aux frontières de l'Autriche avec l'Allemagne, la Hongrie 
et la Slovénie ainsi qu'aux frontières danoises, suédoises et 
norvégiennes. 
    La Norvège m'appartient pas à l'Union européenne mais fait 
partie de l'espace de libre-circulation de Schengen. 
 
 (Erik Matzen, Hélène Dauschy pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant