Le Dakota du Nord rend l'avortement quasi impossible

le
0
Le gouverneur de cet Etat conservateur a promulgué la loi la plus restrictive des Etats-Unis en matière d'avortement. Objectif : remettre en cause le droit à l'interruption volontaire de grossesse.

Plus aucune interruption volontaire de grossesse (IVG) possible six semaines après la procréation: le gouverneur républicain du Dakota du Nord, Jack Dalrymple, a promulgué mardi une nouvelle loi rendant impossible toute IVG dès le premier battement de coeur du foetus, soit environ six semaines après la procréation, un moment où de nombreuses femmes ignorent encore qu'elles sont enceintes. Aucune exception n'est faite pour les cas de viol, d'inceste, ni même en cas de danger pour la santé de la mère.

Cette loi est toutefois susceptible d'être annulée par la Cour suprême. Depuis 1973, elle a légalisé l'avortement jusqu'à ce que le foetus soit «viable». Aujourd'hui, de nombreux Etats situent cette limite à 20 ou 24 semaines. Le gouverneur a lui-même reconnu que ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant