Le cyclone Bejisa commence à s'éloigner de la Réunion

le
0
LE CYCLONE BEJISA COMMENCE À S'ÉLOIGNER DE LA RÉUNION
LE CYCLONE BEJISA COMMENCE À S'ÉLOIGNER DE LA RÉUNION

SAINT-DENIS-DE-LA-REUNION (Reuters) - Le cyclone Bejisa est passé au plus près de la côte sud-ouest de la Réunion jeudi vers 17h00 (14h00, heure de Paris) et commence à s'éloigner de l'île, toujours placée en alerte maximale.

Touchée par des rafales atteignant jusqu'à 150 km/h, l'île de l'océan Indien a toutefois échappé aux vents les plus violents situés autour de l'oeil du cyclone, selon les images radar de Météo France.

Quatorze blessés, dont deux graves, étaient recensés par la préfecture à 19h00 (16h00, heure de Paris) alors que les régions ouest et sud de l'île restaient exposées à des vents violents et à des pluies diluviennes.

Bejisa poursuit sa route en direction du sud-est, selon les observations de Météo France. Cette trajectoire devrait entraîner une relative amélioration des conditions météorologiques en deuxième partie de nuit.

La réouverture de l'aéroport international de Saint-Denis est envisagée vendredi à 10h00, si les conditions le permettent, selon la préfecture.

Aucune estimation des dégâts n'est pour l'instant disponible.

"Trois des quatre lignes haute tension alimentant le sud de l'île sont tombées", indique toutefois la préfecture.

A 19h00 locales, EDF estimait à 121.000 le nombre de foyers privés d'électricité, principalement dans le sud et l'ouest du département français de l'océan Indien. La distribution d'eau potable est également très perturbée.

L'alerte rouge signifie que la population a interdiction de sortir "pour quelque cause que ce soit" sous peine d'amende, seuls les services de secours étant autorisés à le faire.

Bernard Grollier, édité par Yann Le Guernigou

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant