Le cyclisme doit tourner la page Armstrong, selon Contador

le
0
POUR ALBERTO CONTADOR, LE CYCLISME DOIT TOURNER LA PAGE DE L'AFFAIRE LANCE ARMSTRONG
POUR ALBERTO CONTADOR, LE CYCLISME DOIT TOURNER LA PAGE DE L'AFFAIRE LANCE ARMSTRONG

PARIS (Reuters) - Le cyclisme doit tourner la page de l'affaire Lance Armstrong après les aveux de l'ancien coureur cycliste américain, a estimé dimanche le double vainqueur du Tour de France Alberto Contador, lui-même revenu en août d'une suspension pour dopage.

Lance Armstrong a reconnu cette semaine lors d'un entretien avec l'animatrice américaine Oprah Winfrey avoir eu recours à des produits interdits durant sa carrière, en particulier lors de ses sept victoires dans le Tour de France.

"Les gens ont déjà beaucoup parlé de cette interview", a déclaré Alberto Contador à la veille du départ du Tour de San Luis, en Argentine. "Personne n'a été surpris par ce qu'il a dit."

"C'est un coup dur pour l'image du cyclisme, mais je veux retenir le bon côté des choses. Nous pourrons peut-être fermer le chapitre de la décennie écoulée et nous concentrer sur le présent et l'avenir de ce beau sport."

L'Espagnol a remporté le Tour de France en 2007 et en 2009, sa victoire en 2010 ayant été annulée après la révélation d'un contrôle positif au clenbutérol qui lui a également valu une suspension.

Lance Armstrong a par ailleurs reçu le soutien d'un autre sportif tombé en disgrâce pour dopage, l'ex sprinteur canadien Ben Johnson.

L'athlète, déchu de sa médaille d'or olympique sur 100 m aux Jeux de Séoul, en 1988, a affirmé que l'Américain pourrait réparer les dégâts causés dans l'opinion publique.

"Les Américains le pardonneront", a dit l'ancien athlète à la BBC Radio. "Je pense que les gens vont le juger différemment, compte tenu de ce qu'il a fait pour l'humanité et dans la lutte contre le cancer."

"Je ne pense pas qu'il aura du mal à gagner sa vie. J'espère qu'il pourra aller de l'avant et faire des belles choses."

Les sept titres de Lance Armstrong dans le Tour de France ont été annulés à la suite de la publication en octobre d'un rapport accablant de l'Agence américaine antidopage (Usada), et le coureur a aussi écopé d'une suspension à vie.

Julien Prétot et Martyn Herman, Simon Carraud pour le service français, édité par Julien Dury

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant