Le criminel de guerre nazi Laszlo Csatary échappe à un procès

le
0
Longtemps qualifié de criminel nazi le plus recherché du monde, le Hongrois Laszlo Csatary, est mort quelques semaines avant l'ouverture de son procès pour «crimes contre l'humanité».

L'histoire contemporaine se souviendra de lui pour sa brutalité et son sadisme en tant que chef de la police de Kosice. Sans avoir été jugé pour ses crimes, Laszlo Csatary est mort d'une pneumonie samedi 10 juillet. Le Hongrois, qui figurait en tête de la liste des criminels de guerre nazis les plus recherchés par le Centre Simon-Wiesenthal à Jérusalem, était en attente de jugement en Slovaquie et assigné à résidence à Budapest. Il était poursuivi pour «crimes contre l'humanité» et son procès était prévu pour le 26 septembre prochain. Pendant six décennies, il a échappé à la justice en se cachant au Canada et en Hongrie.

Né en 1915 dans la province de Fejér, en Hongrie, Laszlo Csizsik-Csatary devient en 1942 chef de la gendarmerie royale de Kosice, une ville de l'ancienne...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant