Le cri d'alarme du père du jeune djihadiste toulousain tué en Syrie

le
0
Pour ce père de famille, iIl faut que les familles se mobilisent et sortent de l'isolement pour stopper le lavage de cerveau dont sont victimes de nombreux jeunes à la dérive.

Nicolas, 30 ans, rebaptisé Abdelrahmane depuis sa conversion à l'islam, se réjouissait d'être parvenu à convertir Jean-Daniel, son petit frère de 23 ans. Dans la vidéo de propagande pour le djihad qu'il avait posté sur internet le 12 juillet dernier il clamait sa joie: «Jean-Daniel, mon frère, m'a rejoint dans l'islam. C'est un cadeau d'Allah». Il y a quelques jours, Jean-Daniel, qui s'était engagé avec lui en dans un groupe salafiste en Syrie, a été tué en combattant les troupes d'Assad. Les deux jeunes Toulousains avaient facilement rejoint la Syrie via la Turquie où aucun visa n'est demandé.

Aujourd'hui, Gérard B., leur père, entrepreneur en Guyane, lance un appel à toutes les familles dont les enfants partent en Syrie pour combattre: «Il faut qu'elles se mobilisent et sortent...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant