Le Crédit foncier dresse un portrait de l'investisseur locatif

le
0

Payer moins d'impôt (50 % des réponses), se constituer un patrimoine (47 %) et se constituer un complément de revenus (46 %) à la retraite sont les trois premières motivations de l'acquéreur d'un bien locatif, selon une récente étude du Crédit Foncier qui en dresse le portrait-robot. Les plus de 40 ans représentent l'essentiel des investisseurs locatifs particuliers (69 % du total). L'âge moyen est de 45 ans. Le revenu annuel médian s’établit à 69 300 €, en augmentation de 9 % en 6 ans. Les investissements se concentrent en Ile-de-France et dans 4 régions méridionnales (79 % des transactions en 2015) : Occitanie (26 %), IDF (19 %), Auvergne-Rhône-Alpes (12 %), Nouvelle Aquitaine (11 %) et Provence-Alpes-Côte d’Azur (11 %). Depuis plusieurs années, ils sont majoritairement tournés vers les petites surfaces (2 pièces ou studios pour plus de la moitié des acquisitions). La surface du bien acheté est en moyenne de 45 m2 pour un montant médian d’acquisition de 164 000 €, avec de fortes disparités régionales : le montant d’acquisition est ainsi de 209 000 € en Ile-de-France et de 165 000 € en Pays-de-Loire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant