Le crédit d'impôt compétitivité mis sous surveillance

le
0
Polémique sur des pressions exercées sur des PME, dans le cadre du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE).

L'installation jeudi du comité de suivi du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) tombe à point nommé. Car depuis quelques jours la polémique monte. «S'il y a les pigeons et les poussins, il y a aussi des vautours qui organisent le ­racket au CICE et veulent plumer l'oie sans la faire crier.»Laurent Grandguillaume, député PS de la Côte-d'Or, a usé mercredi de la métaphore animalière pour lancer un cri d'alarme: certaines grandes entreprises seraient tentées de mettre la pression sur leurs fournisseurs pour qu'ils répercutent les gains du crédit d'impôt compétitivité emploi sur leurs tarifs. Avant lui, le député Jean-Frédéric Poisson (UMP) avait indiqué avoir écrit au ministre de l'Économie pour l'interroger sur ce sujet, demandant d'«éventuelles sanctions».

L'inquiétude des parlemen­taires de droite et de gauche a c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant