Le crédit d'impôt bénéficierait plus aux services

le
0
Selon l'institut Coe-Rexecode, seuls 4 des 20 milliards du dispositif du premier ministre iraient effectivement à l'industrie. » Une hausse de la TVA pour financer le crédit d'impôt

Les entreprises françaises ont sorti leurs calculettes. Combien peuvent-elles espérer retirer de la mesure présentée dans le pacte de compétitivité concocté par le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui vise à réduire le coût du travail? Cela va-t-il leur permettre d'embaucher, de baisser leur prix ou de restaurer leurs marges pour envisager d'investir davantage ?

Difficile de répondre à ces questions dans la mesure où le dispositif n'est pas connu dans le détail. Tout juste sait-on que le gouvernement propose un crédit d'impôt pour les entreprises de 20 milliards d'euros sur trois ans - 10 milliards la ­première année, 5 milliards supplémentaires les deux années suivantes. Et que l'allégement portera sur les salaires jusqu'à 2,5 smic.

L'institut Coe-Rexecode s'es...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant