Le crédit aux entreprises progresse toujours

le
0

Malgré une croissance française en berne tout au long du second trimestre, le crédit aux entreprises progresse à un rythme soutenu, depuis plusieurs mois.

Une croissance inédite

Selon les chiffres de la Banque de France, publiés fin août, l'encours brut des prêts aux entreprises sur le mois de juillet 2016 plafonne à 906 milliards d'euros. Il a augmenté de 5,4% par rapport à juillet 2015. En mai et en juin, le taux de croissance annuel des crédits aux sociétés non financières s'élevait respectivement à 5,5% et 5,2%. Un rythme de croissance si soutenu n'avait pas été observé depuis la fin de l'année 2011.

Les crédits de trésorerie bondissent

Dans le détail, c'est l'encours des crédits de trésorerie, représentant les besoins de financement à court terme des entreprises, qui a marqué la plus forte progression, bondissant de 9,4% entre juillet 2015 et juillet 2016. L'encours des prêts reflétant les investissements à long terme a, quant à lui, augmenté de 4,2% (+4,7% pour les prêts liés à l'équipement et +3,5% pour les prêts liés à l'immobilier).

Des banques plus agressives

Selon certains observateurs, l'accélération du taux de croissance annuel des crédits aux entreprises ne reflète pas forcément une reprise de la croissance, mais plutôt la politique commerciale agressive des banques. Suite aux actions de la Banque centrale européenne ayant fait plonger le coût des crédits en 2015, elles offrent, en effet, des conditions de plus en plus avantageuses, poussant les entreprises à emprunter davantage.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant