Le Crédit agricole veut racheter trois caisses d'épargne en Italie

le
0
    * Négocie le rachat des caisses d'épargne de Cesena, de 
Rimini et de San Miniato 
    * Ces acquisitions renforceront d'environ 20% sa base de 
clientèle en Italie 
    * Impact sur le CET 1 de la banque inférieur à 10 pts de 
base 
 
    PARIS, 24 avril (Reuters) - Le Crédit agricole a annoncé 
lundi avoir engagé des discussions pour acquérir trois caisses 
d'épargne en Italie afin d'y renforcer sa base de clientèle. 
    La banque française indique dans un communiqué négocier via 
sa filiale italienne Cariparma avec la Banque d'Italie et le 
Fonds interbancaire italien de garantie des dépôts. 
    Les trois caisses d'épargne convoitées par le Crédit 
agricole sont les caisses d'épargne de Cesena, de Rimini et de 
San Miniato. 
    "Le projet est encore à un stade très préliminaire", précise 
le Crédit agricole, ajoutant que ces acquisitions lui 
permettraient de renforcer sa base de clientèle en Italie 
d'environ 20%. 
    L'établissement bancaire indique également que l'impact de 
l'acquisition de ces trois caisses d'épargne italiennes serait 
inférieur à 10 points de base sur le ratio de solvabilité 
financière "common equity tier 1" du groupe Crédit agricole et 
de sa filiale cotée Crédit agricole SA. 
    Le groupe ne donne pour le moment aucun détail sur les 
aspects financiers des discussions mais il fait savoir qu'avant 
toute acquisition, les créances douteuses seront déconsolidées 
des bilans des trois caisses d'épargne italiennes. 
    Sur son site internet, la banque indique disposer en Italie 
d'un réseau de 874 agences et y employer 7.850 salariés. Le 
groupe, qui avait acquis en 2007 la banque Cariparma, y compte 
1,7 million de clients.  
    Début mars, le Crédit agricole avait indiqué vouloir 
déployer son modèle de banque universelle de proximité en 
Italie. 
    Le groupe mutualiste avait à cette occasion fait savoir 
qu'il pourrait profiter des déboires du secteur bancaire 
italien, affaibli par des centaines de milliards d'euros de 
créances douteuses, pour se renforcer dans la banque de détail, 
voire d'autres métiers comme le crédit à la consommation. 
    L'Italie représente actuellement 18% du produit net bancaire 
du Crédit agricole S.A, qui y revendique le septième réseau de 
banque de détail, dont la présence est concentrée sur les 
régions prospères du Nord de l'Italie.   
     
    Le communiqué: 
    http://bit.ly/2pt2oVc 
 
 (Matthieu Protard, édité par Marc Joanny) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant