Le Crédit agricole planche sur une vaste réorganisation

le
0
INFO LE FIGARO - Les dirigeants planchent sur la gouvernance et le fonctionnement complexe du groupe mutualiste.

Un vrai serpent de mer. Douze ans après la révolution de l'entrée en bourse de Crédit agricole SA, la «banque verte» engage un chantier de réforme en profondeur de son organisation. Un chantier de longue haleine qui pourrait in fine modifier l'équilibre des pouvoirs à l'intérieur du groupe mutualiste.

Le Crédit agricole fonctionne aujourd'hui sous le régime de la dualité. Crédit agricole SA (CASA) est la tête opérationnelle du groupe, à la fois propriétaire de ses grandes filiales de banque d'investissement (CACIB), d'assurance (Pacifica, Predica), de gestion d'actifs (Amundi)..., et patron du réseau des Caisses régionales au titre des pouvoirs que lui confère la loi bancaire en tant qu'«organe central» du groupe mutualiste. De son côté, la Fédération nationale du Crédit agricole (FNCA) est le lieu du pouvoir «politique» du Crédit agrico...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant