Le crédit à la consommation séduit à nouveau les Français

le
0

Ce type de prêts enregistre de très bonnes performances ces derniers mois, battant des rythmes de croissance qui n'avaient plus été atteints depuis six ans.

Longtemps boudé, le crédit à la consommation retrouve des couleurs en France. D'après des données publiées par la Banque de France, les encours de crédits à la consommation augmentent depuis le mois de février, à un rythme de plus de 5% par an et de 5,2% pour le mois d'avril. Il n'avait pas connu un tel rythme depuis six ans. Et avec ce succès, les sommes prêtées - par les banques ou par des établissements de crédit spécialisés - augmentent.

Le secteur du crédit à la consommation revient de loin. Sur le relevé de la Banque de France des crédits à la consommation sur la période 2014-2015, ceux-ci passent de 145,4 milliards d'euros prêtés en mars 2014 à 151,8 milliards en décembre 2015. En avril 2016, les crédits à la consommation contractés par les Français ont atteint la somme de 153 milliards d'euros.

«C'est peut-être le signe d'un mieux»

Nathalie Damery, présidente de l'Observatoire société et consommation interrogée mardi sur Europe 1, indique que «c'est peut être le signe d'un mieux ou en tout cas d'un retour à la confiance». Mais elle préfère avertir: «il n'y a pas forcément de lien entre la confiance et la hausse du crédit à la consommation».

Selon la spécialiste, «le pouvoir d'achat est très contraint depuis 2000, cela fait 16 ans qu'il stagne». D'après elle, ce qui est inquiétant, c'est «la hausse des prêts personnels». «Les gens font des emprunts pour acheter une voiture d'occasion ou un frigo qui tombe en panne, c'est un peu une économie de la ‘pauvreté'» ajoute Nathalie Damery.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant