Le Cran assigne la Caisse des dépôts pour avoir «profité de l'esclavage»

le
1
VIDÉOS - L'association créée pour «lutter contre les discriminations que subissent les populations noires en France» reproche à la CDC d'avoir profité de la traite négrière.

Cent-soixante-cinq ans après l'abolition de l'eclavage, le Conseil représentatif des associations noires (Cran) demande des comptes à la Caisse des dépôts (CDC). À l'occasion de la journée de commémoration de l'abolition de l'esclavage, le Cran a annoncé qu'il déposerait lundi une assignation en justice visant la CDC et deux de ses filiales. En cause: les sommes versées par Haïti en contrepartie de son indépendance, que la CDC a encaissées pendant des années. «La CDC est complice d'un crime contre l'humanité», a ainsi déclaré Louis-Georges Tin, le président du Cran, accusant la banque d'Etat d'avoir joué «un rôle considérable dans l'esclavage».

Une campagne de réparation plus gobale

Les faits remontent au XVIIIe siècle, quand Haïti acquiert son indépendance contre les trou...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2796997 le vendredi 10 mai 2013 à 18:47

    Ayé, ça recommence ! Les français du XXIème siècle doivent présenter leurs excuses pour des faits qu'ils n'ont pas commis et, tant qu'à faire, PAYER (c'est plus facile quand l'argent tombe du ciel, cela évite de travailler).