Le Coyote toujours à l'affût du «hibou» 

le
0
L'automobiliste pourra encore compter sur lui pour être averti des radars.


Coyote, le célèbre avertisseur de radars (plus de 1,3 million d'utilisateurs sur un total de plus de 2 millions), se met dès aujourd'hui en conformité avec la loi en lançant sa nouvelle application iCoyote indiquant trois types d'alertes (verte, orange et rouge) et non plus le signalement explicite des radars.

L'indication en temps réel de la position des radars mobiles, le principal intérêt du Coyote, est préservée, même si leur signalement ne concernera plus désormais un point fixe, mais une zone de 4 kilomètres sur autoroutes, de 2 kilomètres hors agglomérations et de 500 mètres en ville. Bref, l'alerte rouge (le troisième niveau) continuera d'avertir l'automobiliste de la présence de jumelles et de «hiboux», les radars mobiles fonctionnant sans flash (et sans fil) grâce à leurs deux grands yeux de ra­pace. Ce code rouge sera comme auparavant alimenté par les membres de la communauté d'utilisateurs. «À chacun d'estimer les risques qui lui

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant