Le coût du travail freine la compétitivité pour 62% des Français

le
1

PARIS (Reuters) - Soixante-deux pour cent des Français estiment que le coût du travail est un frein à la compétitivité de l'économie française, selon un sondage TNS Sofres pour i

Vingt-neuf pour cent ne sont toutefois pas d'accord avec cette affirmation.

Les sympathisants de l'UMP sont massivement d'accord pour le penser, à 90%. Ceux du Parti socialiste partagent majoritairement ce constat, à 48% contre 44% qui pensent le contraire.

Soixante-deux pour cent des personnes interrogées pour la même enquête jugent que la création et le développement des entreprises doivent être quelque chose de "prioritaire pour le gouvernement aujourd'hui". Elles sont 32% à le juger "important mais pas prioritaire" et 2% seulement "secondaire".

Mais elles ne sont que 32% à estimer que, pour le gouvernement, la création et le développement des entreprises sont quelque chose de prioritaire, 41% estimant qu'elle est "importante mais pas prioritaire" et 17% secondaire.

L'enquête a été réalisée le 4 octobre par internet auprès d'un échantillon représentatif de 1.014 personnes, avant que le gouvernement n'annonce une modification de la fiscalité sur les cessions de parts d'entreprises prévue dans le projet de budget 2013 après une fronde des patrons de PME et de start-up.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jfvl le vendredi 5 oct 2012 à 17:40

    Avant les présidentielles c'était une invention de la droite maintenant la moitié des socialistes pensent la même chose et vous verrez que demain "ils nous l'avaient bien dit". Que de temps perdu pour admettre une évidence et ce uniquement pour contredire le gouvernement précédent.