Le coût des élus des Français de l'étranger

le
0
Alors que la gauche raillait la création d'un secrétariat d'État aux Français de l'Étranger, ces derniers sont désormais dotés d'un ministère délégué, de douze sénateurs et de onze députés. Et n'ont jamais été autant représentés.

o Députés des Français de l'Étranger: entre 30 et 46 allers-retours en classe affaire par an

Aux dernières législatives, onze nouveaux députés ont été élus pour représenter les Français vivant à l'étranger. Ces postes ont été créés à la faveur d'un redécoupage électoral, le nombre total de députés n'a donc pas évolué. En revanche, ces élus de la nation sont contraints de voyager régulièrement. «Je vis entre Paris et Rabat au Maroc», explique Pouria Amirshahi, fraîchement élu (PS) dans la 9e circonscription des Français de l'Étranger (Afrique de l'Ouest et Afrique du Nord). «Tous les trois mois, je pense aller passer 15 jours dans un pays de la circonscription comme le Sénégal ou le Niger, pour y tenir une permanence. Une fois par an, je ferai le tour des seize pays de toute la circonscription». Pour prendre en charge ces déplacements liés à leur fonction, l'Assemblée nationale prévoit de rembourser 46 allers-retours par an en classe aff

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant