Le coût de la pierre en France surévalué

le
68
Par rapport aux revenus disponibles dans l'Hexagone, les loyers y sont surévalués de 39 % et le coût des m2 à l'achat y est excessif de 34 %.

Les prix de l'immobilier en France sont beaucoup trop chers. Ce n'est pas une association de consommateurs en colère qui l'affirme mais le prestigieux magazine The Economist. Le classement qu'il établit dans sa dernière livraison sur les prix de la pierre est formel: par rapport aux revenus disponibles dans l'Hexagone, les loyers y sont surévalués de 39 % et le coût des m2 à l'achat y est excessif de 34 %. Sur ce plan, la France est le plus mauvais élève de la classe européenne. En Angleterre, les loyers ne sont surévalués que de 19 % ; en Espagne, seulement de 15 %. C'est que, depuis l'éclatement de la crise des subprimes en 2007, les prix de l'immobilier ont reculé dans la majorité des pays européens. Ils ont chuté de 26,5 % en Espagne, de 16,5 % aux Pays-Bas, de 11,4 % en Angleterre... Rien de tout cela en France où ils ont augmenté de 1,1 % sur la période.

Bref, selon The Economist, il y a bien une bulle immobilière en France. Mais, si l'on en croit les réseaux d'agences immobilières, elle n'est pas près d'éclater. Après avoir reculé de 1,9 % l'année dernière, les prix de l'immobilier ne devraient pas baisser de plus de 3 % en France selon la Fnaim.

Reste que l'Hexagone n'est pas le pays dans le monde où la bulle immobilière est le plus préoccupante. C'est le Canada qui détient ce triste record. Là-bas, les loyers sont surévalués de 73 % et le coût de la pierre de 32 %. ­Hongkong est également dans une situation inquiétante avec des loyers surévalués de 81 % et une augmentation de 109 % du prix de la pierre depuis fin 2007.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1041347 le mercredi 22 mai 2013 à 12:32

    Ce que je lis ici est aberrant. Couple de cadres sans enfants 25&26 ans. En gros entre 35 et 50 m² du coté de Puteaux, Courbevoie, Suresnes. Si je regarde les Stats de l'Insee il parait que nous sommes des privilégiés...Surtout les meilleurs clients d'un Etat qui se dit providence (impôts à gogo aucune prestation sociale).Pour 250000€ (pas plus de 15 ans de prêt)on peut même pas espérer plus de 45m². Donc certain peuvent aller se faire mettre dans leur résidence de services.....

  • M2688280 le mercredi 22 mai 2013 à 11:37

    @supersum. Un peu facile comme commentaire. Comparer une période de plein emploi, de salaires délirants par rapport aux compétences, de mesures de retraites dispendieuses à une période de crise ou un cadre est payé 1800€ et doit s'endetter sur 30 ans pour se payer un studio...Les 68 font payer au generations d'aujourd'hui leur niveau de vie montée à coups de crédit sur l'avenir.

  • M5857919 le mardi 21 mai 2013 à 23:26

    ils oublient d'inclure les aides au logement qui financent parfois entre 30 et 50% du loyer..Donc cette étude est tout à fait cohérente..A bon entendeur

  • koalaii le mardi 21 mai 2013 à 18:18

    De plus le prix du m2 moyen en France est de 1874€, il est tiré vers le haut par Paris qui représente 1/3 du PIB. Si on enlève Paris les prix sont dans les clous car les revenus en France sont aussi très élevés : le secteur public, Œ de la population active, reçoit un salaire net moyen de 2400€/mois. Enfin n’oublions pas l’immense part du logement social en France : avec 70% des ménages qui peuvent y prétendre, au bout du compte en France on ne construit que pour les 30% les plus riches.

  • koalaii le mardi 21 mai 2013 à 18:16

    Il n’y a aucune analyse dans ces chiffres. Ils ne sont que des moyennes alors évidemment plus la richesse d’un pays est concentré dans une ou une poignée de villes plus le m2 moyen est élevé. Ainsi sur les 18 pays du classement évidemment qu’on trouvera en tête les villes-état (Hong-Kong, Singapour), les états-villes (France, Australie, Canada) et en bas du classement les états-« confédérés » qui disposent d’un plus grand nombre de villes riches (Allemagne).

  • M2140153 le mardi 21 mai 2013 à 16:23

    Allons, les proprios ! Vous avez peur de quoi (pour vous déchaîner ainsi) ?

  • supersum le mardi 21 mai 2013 à 15:20

    On commence déjà à y voir plus clair dans le BTP qui s'effondre et des millier d'emploi en moins, j'ajoute qui si la soluce du hollandais et de taxer à mort, le boomer avec son pognon peut se casser pour vivre ailleurs dans un pays qui lui laisse de quoi vivre, et je précise je ne suis pas un boomer mais je ne vois rien à y redire

  • supersum le mardi 21 mai 2013 à 15:15

    @eskimmo D'un autre coté il est normal que le boomer qui a bossé toute sa vie n'est pas envie de céder ou louer pour rien son investissement à des d'jeunes nourris à coup d'allocs, travaillant à coup d'emplois aidés, logés à coup d'APL le tout financés à coup de taxes percus par l'impots et les taxes sur ce meme immo loué ou vendu. La solution comme je l'ai dis c'est vendre et faire un bras d'honneur à tout ce petit monde. On devrait y voir plus clair dans peu de temps...

  • Influ le mardi 21 mai 2013 à 14:17

    @omigda : le boulot, il est en Ile de France. Le m² normal, c'est à dire pas au milieu des cassos comme tu dis et pas délabré, il est à 9000euros. Soit un studio de 30m² à 300 000 euros frais inclus. Soit 1700 euros par mois pendant 25 ans. Soit 5100 euros de revenus minimum. Réfléchis 5mn, c'est bien toi le pauvre français.

  • titi18 le mardi 21 mai 2013 à 14:13

    Je ne crois pas que l'immobilier est surévalué puisque les biens en régions parisiennes continuent à e louer sans problèmes à plus de 800 euro pour un 50m2. L'investissement est donc rentable surtout avec des taux jamais vus. Je ne crois pas à une baisse durable compte tenu que les matériaux, la main d'oeuvre, les taxes continuent à augmenter d'année en année.