Le courant coupé par erreur pour un homme en fin de vie

le
0
Un septuagénaire en soins palliatifs à domicile s'est vu couper l'électricité pendant quatre jours. EDF affirme n'avoir jamais eu connaissance du dossier médical du retraité et pensait que le logement était vide.

Deux retraités résidant dans l'Eure, à Val-de-Reuil, ont échappé de peu à la catastrophe: EDF leur a coupé le courant pendant quatre jours, et ce, alors que le mari, en soins palliatifs, vit grâce à un respirateur électrique. Au départ, le couple a cru à une coupure intempestive avant de se rendre compte de la faute de l'entreprise en les appelant.

Pendant quatre jours, le couple de retraités s'est débrouillé sans aucune électricité pourtant vitale pour l'époux, en fin de vie. Sa femme explique qu'il a survécu malgré l'absence d'appareil respiratoire alors qu'il éprouve des difficultés à respirer la nuit. Ils se sont organisés «sans pouvoir toucher au lit médicalisé, sans pouvoir se servir de son lève-personne car tout est électrique, et sans p...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant