«Le courage fait défaut aujourd'hui en politique»

le
0
INTERVIEW - L'économiste Pierre Larrouturou, qui vient de quitter le PS pour lancer son parti Nouvelle Donne, estime qu'il n'y a plus «aucun débat» rue de Solférino.

L'économiste Pierre Larrouturou vient de claquer la porte du Parti socialiste pour fonder son propre parti, Nouvelle Donne. Un mouvement qui réunit pêle-mêle des personnalités venues du Modem, du Front de gauche, des gaullistes-sociaux, ainsi que des figures médiatiques, comme l'humoriste Bruno Gaccio, le médecin urgentiste Patrick Pelloux ou encore le philosophe Edgar Morin. Leur objectif: présenter des candidats aux européennes de mai et arriver devant le PS pour provoquer un «électrochoc». Car tous partagent un même constat: le pays est au bord de l'explosion, tant les politiques menées depuis trente ans ont échoué. Pierre Larrouturou explique sa démarche au Figaro.

LE FIGARO - Vous venez de quitter le Parti socialiste pour créer votre propre parti, Nouvelle Donne. Pour...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant