Le courage de Dominique Bertinotti

le
0
Dominique Bertinotti a défendu la réforme du mariage homosexuel alors qu'elle entamait ses premières chimio-thérapies, en mars 2013.
Dominique Bertinotti a défendu la réforme du mariage homosexuel alors qu'elle entamait ses premières chimio-thérapies, en mars 2013.

Dominique Bertinotti a révélé vendredi avoir souffert d'un cancer du sein pendant neuf mois tout en restant ministre de la Famille, expliquant sortir du silence pour "faire évoluer le regard de la société sur cette maladie". Lorsque le cancer a été diagnostiqué lors d'une mammographie de routine fin février, et un traitement de chimiothérapie, chirurgie et radiothérapie prescrit, Mme Bertinotti, 59 ans, n'a informé que sa famille restreinte, quelques proches et le président de la République, a-t-elle relaté dans Le Monde daté de samedi

Après sa première séance de chimiothérapie, le 2 mars, elle a dit à François Hollande : "J'ai un cancer. Je suis entrée dans une phase de traitement. Je souhaite que cela reste strictement entre nous." La loi sur l'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples homosexuels, qui a suscité une vive controverse et qu'elle a portée avec sa collègue de la Justice, Christiane Taubira, allait alors entamer son parcours parlementaire. Portant une perruque, la ministre a continué d'assurer ses fonctions, en organisant son agenda en fonction des séances de chimiothérapie. Elle a manqué une fois le conseil des ministres, le lendemain de son opération. Elle vient d'effectuer cette semaine une dernière séance de radiothérapie avant "la quille", a-t-elle précisé au journal."Dominique nous a bluffés"

"J'ai eu un cancer. Si j'en parle aujourd'hui, c'est que c'est une affaire au passé, je le précise",...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant