«Le couple Joffrin-Collin n'a pas réformé Libération »

le
0
INTERVIEW - Édouard de Rothschild qui préside le conseil de surveillance du quotidien, doit trouver rapidement un successeur à Nathalie Collin, la coprésidente partie au Nouvel Observateur .

Et de deux. Après avoir débauché, en mars, Laurent Joffrin de la coprésidence de Libération pour lui confier les rênes du groupe Le Nouvel Observateur et la direction de la rédaction du news magazine, Claude Perdriel, le propriétaire du groupe de presse, a recruté mercredi Nathalie Collin, la coprésidente du quotidien de la rue Béranger. Âgée de 46 ans, l'ex-patronne d'EMI France, qui avait rejoint Libération en 2009, prendra ses nouvelles fonctions début août. Aux côtés de Laurent Joffrin à la coprésidence du directoire du Nouvel Obs, elle aura plus particulièrement en charge «la stratégie, le développement, les partenariats et la gestion». Elle sera aussi DG en charge de la gestion des titres du groupe, qui édite également Challenges et Sciences et Avenir. Ces deux transferts décapitent la direction de Libération, dans une situation toujours fragile - le journal n'a dégagé que 200.000 euros de bénéfice en 2010. Après avoir envisagé un échange de p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant