Le coup mené par une minorité de militaires, dit Erdogan à ses partisans

le
0
    ISTANBUL, 16 juillet (Reuters) - Le président turc, Recep 
Tayyip Erdogan, s'est adressé à la foule de ses partisans, 
samedi soir à Istanbul, et a assuré que la tentative de putsch 
de la nuit précédente avait été menée par une minorité au sein 
de l'armée. 
    "L'armée est à nous, elle n'appartient pas à une structure 
parallèle. J'en suis le commandant en chef", a-t-il dit en 
faisant allusion à son ennemi juré, Fethullah Gülen, un 
religieux exilé aux Etats-Unis, qu'il accuse d'avoir fomenté la 
tentative de coup d'Etat de même que d'autres tentatives passées 
pour l'évincer. 
 
 (Asli Kandemir, Humeyra Pamuk et Ayla Jean Yackley; Eric Faye 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant