Le coup de théâtre  de Nétanyahou

le
0
Le premier ministre scelle un accord avec Kadima qui le place à la tête d'une des plus larges coalitions de l'histoire d'Israël.

Nétanyahou vient de rebattre les cartes politiques en Israël par un coup de théâtre inédit. Alors que la Knesset s'apprêtait à voter sa dissolution et que des élections anticipées étaient annoncées pour le 4 septembre prochain, le premier ministre israélien a pris de court toute la classe politique en annonçant dans la nuit de lundi à mardi un accord avec Kadima, le parti fondé par Ariel Sharon et dirigé depuis à peine six semaines par l'ancien chef d'état-major Shaul Mofaz.

Au lieu de nouvelles élections, Israël se retrouve à présent dirigé par l'une des plus larges coalitions de son histoire, et la Knesset prolongée, sauf surprise, jusqu'à son terme normal en novembre 2013.

Le premier ministre a expliqué son revirement par la volonté de doter Israël d'un gouvernement stable. «Lorsqu'il est apparu possible de former le plus vaste gouvernement de l'histoire d'Israël… j'ai saisi l'occasion», a expliqué Nétanyahou dans une conférence de presse t

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant