Le coup de sang du maire d'Oullins

le
0
INTERVIEW - François-Noël Buffet, maire d'Oullins et sénateur UMP, dénonce la décision du préfet du Rhône de reloger 300 demandeurs d'asile de Lyon sur sa commune durant la période hivernale.

LE FIGARO - Vous avez déclaré avoir été mis devant le fait accompli dans cette affaire...

François-Noël BUFFET - En quelque sorte. J'ai appris mercredi dernier par la préfecture que la situation du pont Kitchener posait problème, et que l'on envisageait la possibilité d'utiliser un terrain à Oullins. Ma réponse a été d'expliquer que, sur ce terrain, il est prévu un parking-relais de 500 places, avec 22.000 voyageurs attendus à la nouvelle station de métro à partir du 11 décembre. J'ai fait valoir qu'en outre, le quartier était déjà classé en politique de la ville, avec des entreprises qui viennent s'installer en prenant un risque... Le vendredi, le préfet, que je croise à une remise de médaille, me dit qu'on décidera lundi. Or ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant